4 exercices de motricité fine conseillés par votre graphopédagogue

Les exercices de motricité fine sont un tremplin vers l’apprentissage de l’écriture. En effet, ils permettent de développer les compétences attachées à la motricité fine, comme le tonus au niveau des doigts, la précision du geste, et la coordination oeil-main. Je vous propose aujourd’hui 4 exercices qui favoriseront une écriture fluide.

             

Quels sont les bénéfices des exercices de motricité fine sur l’écriture ?

Apprendre à écrire demande du tonus et de la souplesse dans les doigts, un relâchement du poignet, de l’avant-bras et de l’épaule. Pour être à l’aise avec les gestes que nécessite l’écriture, il est recommandé de s’entraîner. En effet, les douleurs à la main, fréquemment évoquées lors de l’apprentissage de l’écriture, sont le signe d’une fragilité des aptitudes liées à la motricité fine.

Les exercices de motricité fine permettront de :

• gagner en souplesse
• gagner en tonus
• avoir une meilleure coordination oeil-main
• avoir une meilleure coordination bilatérale (c’est à dire entraîner les deux mains notamment à travailler ensemble)
• avoir une meilleure dissociation (c’est à dire entraîner les doigts à bouger seuls, ou à plusieurs, de façon isolée)
• améliorer les manipulations dans la main (c’est à dire déplacer des objets dans la main, ce qui permettra, dans le cadre de l’écriture, de former les lettres rondes)
• réduire les douleurs et tensions de la main

Ecrire sans douleur et avec aisance, voilà l’objectif de la rééducation en écriture. Les 4 exercices suivants permettront de développer les compétences liées à la motricité fine afin d’écrire de manière fluide, lisible, et sans douleur.

4 exercices de motricité fine pour booster son écriture

Avant de commencer, il est recommandé de s’échauffer la main et les doigts, en froissant une feuille de papier par exemple, une seule main à la fois, puis les deux simultanément. Après l’échauffement, ces 4 exercices mobilisent plusieurs facultés relevant de la motricité fine. Ils permettent de gagner en tonicité, mais aussi de travailler la coordination bilatérale, la coordination oeil-main et la préhension.

Les gommettes

Prendre une gommette ou un sticker entre le pouce et l’index avec une main, tenir la feuille de l’autre, et coller la gommette à l’endroit choisit. C’est un entraînement très intéressant pour travailler la précision, puis lorsque cette dernière est acquise, la fluidité du geste, et le rythme.

Les perles

L’enfilage de perles est une activité elle aussi très intéressante, si elles sont d’un diamètre assez important pour les enfants. Cela mobilise en plus des autres facultés la dissociation des doigts, les manipulations dans la main. Si le sujet a besoin, il est possible de lui proposer une aiguille en plastique pour enfiler le fil, ou encore le remplacer par un fil à scoubidou. C’est une activité de motricité fine complète, et souvent proposée aux préscolaires par les professionnels de l’éducation et de la rééducation.

La pâte à modeler

Une activité ô combien populaire chez les préscolaires. La pâte à modeler fait appel aux mêmes compétences que l’enfilage de perles, même si elles sont travaillées très différemment. Malaxer, façonner, pincer, rouler sont autant de gestes qui permettront de développer et consolider les aptitudes des enfants.

Les pinces à linge

L’enfant place les pinces autour d’une assiette cartonnée pour étendre des linges plastifiés. Le pouce et l’index forment une pince, l’autre main tient le linge sur le bord de l’assiette, tandis que l’oeil de son côté aide à placer la pince sur le linge. La préhension s’affine au fil des exercices, la force des doigts s’adapte. L’enfant peut être invité à utiliser la pince pouce-majeur.

Ces 4 exercices de motricité fine peuvent être proposés aux préscolaires, mais aussi aux enfants entrant dans l’écriture et/ou présentant une certaine difficulté à écrire.

N’hésitez pas à prendre contact avec Halima El Mohamadi du cabinet Booste ton Ecriture pour découvrir d’autres exercices, et inscrivez-vous à la Newsletter pour ne pas rater les prochains articles et les formations proposées !

Et vous, quelles sont vos activités de motricité fine favorites ?

Laisser votre message

Newsletter

Rejoignez-moi