Les différents professionnels de la rééducation de l’écriture

Savez-vous vers qui vous tourner pour corriger une écriture provoquant une dysgraphie, une lenteur, une douleur, une illisibilité ? Parmi toutes les professions existantes, il est souvent difficile de savoir à qui s’adresser. C’est pourquoi je vous propose un tour d’horizon des différents métiers susceptibles de corriger votre écriture afin que vous puissiez faire le bon choix.

Le grapho-pédagogue (ou rééducateur en écriture)

  • Son métier ? Il s’agit d’un professionnel spécialiste du geste d’écriture. En moins de 10 séances, il est en mesure de vous faire gagner en confort, rapidité et lisibilité.
  • Pour qui ? Tout le monde peut consulter un grapho-pédagogue : enfant, adulte, sénior, porteur ou non de handicap.
  • Les délais d’attente ? Ils sont variables d’un professionnel à l’autre mais la plupart du temps, les délais pour un premier rendez-vous sont rapides.
  • Le rythme ? Les séances sont espacées de 3 semaines.
  • Le coût ? Cela varie d’une personne à l’autre. Comptez 50 € par séance dans mon cabinet.
  • La prise en charge par la Sécurité sociale ? La rééducation chez un grapho-pédagogue n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale, mais certaines mutuelles peuvent rembourser les séances. Une prise en charge par la MDPH est possible.

L’orthophoniste

  • Son métier ? Ce professionnel intervient sur prescription médicale. Son champ d’action est large, il rééduque aussi bien les troubles de la lecture que du langage écrit ou oral. Il peut travailler en cabinet ou dans un hôpital.
  • Pour qui ? L’orthophoniste reçoit tous types de patients, de l’enfant au sénior, ainsi que des personnes en situation de handicap ou malades.
  • Les délais d’attente ? Ils sont très longs. Pour obtenir un premier rendez-vous, il faut souvent être inscrit sur une liste d’attente.
  • Le rythme ? 1 à 2 fois par semaine.
  • Le coût ? Les tarifs sont réglementés. Pour la rééducation de l’écriture, le tarif de convention est de 25 € par séance.
  • La prise en charge par la Sécurité sociale ? Les séances chez un orthophoniste sont remboursées par la Sécurité sociale.

Le psychomotricien

  • Son métier ? Le psychomotricien intervient sur prescription médicale. Son rôle est de rééduquer tous les troubles de la motricité. Son domaine d’intervention n’est donc pas limité à l’écriture. On le consulte quand la vie quotidienne est continuellement impactée par ces troubles (gestes mal coordonnés, activités manuelles ou sportives difficiles…).
  • Pour qui ? Le psychomotricien s’adresse aux personnes qui présentent des troubles de la motricité.
  • Les délais d’attente ? Ils sont souvent longs. Comme pour les orthophonistes, il existe parfois des listes d’attente.
  • Le rythme ? Les séances sont hebdomadaires.
  • Le coût ? Comptez environ 50 € par séance si vous consultez un psychomotricien en libéral.
  • La prise en charge par la Sécurité sociale ? Bien qu’elles soient soumises à une prescription médicale, les séances de psychomotricité en libéral ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale. Certaines mutuelles peuvent néanmoins rembourser les séances. En revanche, si la consultation se déroule dans un CMPP, vous n’aurez rien à débourser.

Le graphothérapeute

  • Son métier ? Cette profession est née de la graphologie (qui est l’étude de la personnalité par la forme des lettres). L’écriture est analysée et rééduquée avec une dimension psychologique. La plupart du temps, le graphothérapeute est aussi graphologue.
  • Pour qui ? Il s’adresse aux enfants, adolescents et adultes.
  • Les délais d’attente ? Tout dépend des professionnels. Les délais ne sont généralement pas très longs.
  • Le rythme ? Prévoyez un rendez-vous par semaine durant plusieurs mois.
  • Le coût ? Il faut prévoir environ 150 € pour le premier bilan puis en moyenne 50 € par séance.
  • La prise en charge par la Sécurité sociale ? Les séances de graphothérapie ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale. Certaines mutuelles remboursent un forfait.

L’ergothérapeute

  • Son métier ? Ce professionnel intervient sur prescription médicale. Il est un rééducateur du geste dans la vie quotidienne.
  • Pour qui ? Il s’adresse aux enfants, adolescents et adultes porteur d’un handicap, d’une blessure ou d’une maladie invalidante.
  • Les délais d’attente ? Ils varient en fonction des professionnels.
  • Le rythme ? Comptez de 1 à 2 séances par semaine sur plusieurs mois.
  • Le coût ? Comptez environ 50 € / séance.
  • La prise en charge par la Sécurité sociale ? La Sécurité sociale ne rembourse pas les honoraires des ergothérapeutes, mais des aides sont possibles par la MDPH ou certaines mutuelles.

Vous savez maintenant à quoi correspondent ces diverses professions. Pour en savoir plus, je vous invite sur le site de ma collègue, Laurence PIERSON.

Si vous avez besoin d’un rendez-vous, vous pouvez réserver en ligne une séance.

Laisser votre message

Newsletter

Rejoignez-moi